Témoignage : pourquoi j’ai trompé ma femme

Pourquoi j'ai trompé ma femme?

Pourquoi j’ai trompé ma femme?

“J’ai résisté autant que j’ai pu” : malgré ce que l’on pense, les hommes attachent beaucoup d’importance aux voeux prononcés lors de leur mariage, et pour nombre d’entre eux, c’est un déchirement que de les avoir brisés, même s’ils trouvent un bonheur certain dans les bras d’une autre femme.

Tomber amoureux d’une autre femme n’était pas toujours prévu

Une rencontre inattendue, un coup de foudre, un lien étroit qui se crée… tromper sa femme n’est pas toujours le fruit d’une longue anticipation ou d’un stratagème machiavélique sur les sites de rencontres adultères. “Immédiatement séduit, j’ai tenu quelques semaines avant de l’embrasser pour la première fois. Depuis, nous avons passé des nuits inoubliables ensemble. Je me sens revivre, mais je suis incapable de le dire à ma femme ou de mettre un terme à mon mariage” : vous reconnaissez-vous dans ces mots? De nombreux hommes mariés ont vécu cette même situation. Après des années de mariage, le couple s’enlise dans la routine, les enfants demandent beaucoup d’attention, le foyer est construit mais ne fait plus vibrer… et lorsqu’une opportunité survient, il devient difficile de résister à la tentation. Bien souvent, l’attente est longue mais la connexion immédiate. Une fois le premier pas franchi, tout s’accélère : au premier baiser succède de longues nuits torrides et les mensonges liés à l’infidélité s’enchaînent. Faux déplacements professionnels, longues soirées au “bureau”, coups de téléphone passés dans une autre pièce… le piège se referme et la situation devient difficile à vivre.

“J’avais besoin de me sentir vivre à nouveau”

“On s’aime encore mais à la maison, les choses ne sont plus pareilles. On ne fait l’amour qu’une fois par semaine, et encore, l’étincelle n’est plus là, c’est presque un acte automatique” raconte Christian, 46 ans. “J’avais besoin de me sentir vivre à nouveau”. Envie de séduire, de se sentir attirant, de pimenter sa vie quotidienne lorsque son couple est bien installé : malgré le déchirement que provoque le fait de trahir son mariage, tromper sa femme devient une obsession qui se matérialise dans une autre femme. Libre ou mariée, peu importe : la transgression est bel et bien là. Et dans ce cas, que faire ? Faut-il mettre un terme à son mariage et avouer son adultère à sa femme ? Faut-il vite oublier que l’on a dérapé et revenir à sa vie de couple en tentant de digérer la culpabilité ? Il n’existe pas de réponse idéale : certains hommes sont des coureurs de jupons et passeront facilement à autre chose, même lorsqu’ils sont mariés et ont des enfants. D’autres au contraire n’arrivent plus à se regarder dans une glace, mais continuent de voir leur maîtresse car elle leur procure un bien-être et un épanouissement qu’ils ne trouvent plus dans leur vie quotidienne.

Ni parfait, ni salaud : ces relations adultères qui perturbent qui l’on pensait être

Reste qu’au delà de la menace qui plane sur son mariage et les questions qui se posent sur l’avenir, tromper sa femme perturbe aussi l’identité profonde d’un homme marié. “Je ne pense pas être un Don Juan ou un salaud” poursuit Christian. S’être promis de ne jamais tromper son épouse et de lui être fidèle jusqu’à la fin de ses jours marque profondément de nombreux hommes, qui sont les premiers à être surpris et abasourdis par leur propre trahison. Paradoxalement, eux aussi auront du mal à avoir confiance en leur partenaire dans leurs futures relations, s’ils venaient à reconstruire leur vie après l’échec d’un mariage. Pour une partie d’entre eux, néanmoins, le couple se relève peu à peu après la relation extra-conjugale: le fruit d’un effort commun loin d’être facile, mais qui parvient parfois à recoller les morceaux.